Le chômage des jeunes et le travail précaire sont de plus en plus fréquents. Pour la première fois depuis la seconde guerre mondiale, les jeunes se retrouvent dans une moins bonne situation que la génération précédente.


Les jeunes doivent avoir accès à l’éducation, car la formation est la base sur laquelle le reste de leur vie se construit.


Si elle est solide, l’éducation de qualité mène vers du travail de qualité. L’emploi seul ne suffit pas, car trop souvent, les jeunes se retrouvent dans du travail précaire. Un emploi de qualité offre un salaire digne, la sécurité d’emploi, des conditions de travail sécurisées et la protection sociale.


De plus, les jeunes – même au moment où ils entrent sur le marché de travail – doivent avoir la possibilité de se former. Sinon, comment affronter les défis de la numérisation et de la durabilité de l’économie ? Dans un monde numérique,
on est toujours et partout joignable. Mais est-ce que ce que nous voulons ? Les jeunes ont le droit de déconnecter de leur travail. C’est bénéfique pour l’équilibre entre leur travail et leur vie privée. Alors, tu te lèves aussi ?